Actualités

Temps de lecture : 1 min 15 s

Dissolution de Saguenay en Bouffe : La pandémie signe la fin du festival culinaire

Le 24 janvier 2022 — Modifié à 07 h 10 min le 24 janvier 2022
Par Marie-Ève Lavallée

Dissolution de Saguenay en Bouffe : La pandémie signe la fin du festival culinaire

Il n’y aura pas de 32e édition de Saguenay en Bouffe en 2022. Durement éprouvée par la pandémie, l’organisation met fin à son évènement culinaire qui rassemblait annuellement près d’une dizaine de restaurateurs participants.

Avant les Fêtes, l’organisme à but non lucratif a pris la décision de mettre un terme à ses activités après plus de 30 ans d’existence.

Le chef de l’Auberge des Battures et autrefois trésorier de l’événement, Jonathan Grenon, explique les raisons de cette décision.

« En plus du contexte pandémique, il était de plus en plus difficile pour les restaurants de s’impliquer en raison du manque de personnels dans les cuisines », avance-t-il.

Ce dernier évoque également le retrait des aides financières de Promotion Saguenay comme une entrave à la continuité de Saguenay en Bouffe.

Jonathan Grenon considère que c’est une perte pour le milieu de la restauration qui pouvait bénéficier d’un plus grand achalandage pendant une période où la clientèle était beaucoup moins nombreuse.

Manque de ressources

Le chef de l’Auberge des 21, Marcel Bouchard, qui agissait à titre de président, explique qu’un désintérêt se faisait sentir du côté des membres de l’organisation.

« C’était plus difficile pour certains d’avoir les ressources nécessaires pour s’y impliquer. Il faut savoir que les participants doivent adapter leur menu au pays choisi, faire de la recherche culinaire ou encore rechercher des denrées spécifiques pas toujours en inventaire », mentionne-t-il.

Le chef se montre toutefois déçu que la Ville de Saguenay ait pris la décision de ne plus offrir son appui financier.

« Saguenay préfère tenir des évènements qui sont plus culturels. Mais on oublie que la nourriture fait partie de la culture dans notre coin de pays. »

Enfin, les sommes restantes de l’organisme seront redistribuées à des œuvres caritatives régionales dans les semaines à venir.

L’Association des centres-villes de Saguenay n’a pas souhaité commenter la nouvelle.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES