Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 27 s

Une année 2021 exceptionnelle pour Port Saguenay

Denis Hudon
Le 22 janvier 2022 — Modifié à 06 h 40 min le 22 janvier 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Une année 2021 exceptionnelle pour Port Saguenay

L’année 2021 a été exceptionnelle pour Port Saguenay tant sur le plan du trafic maritime que par la quantité de marchandises manutentionnées à partir de ses installations.

Pour l’ensemble des installations portuaires de Saguenay, ce sont quelque 1,28 million de tonnes de marchandises diverses qui ont été manutentionnées l’an dernier comparativement à un total de 548 500 tonnes en 2020. C’est plus du double en seulement douze mois.

« On a atteint pour la première fois le cap du million de tonnes, c’est une année record. L’an dernier à pareille date, j’étais loin de m’imaginer qu’on atteindrait de tels résultats », lance Carl Laberge, pdg au sein de l’administration portuaire du Saguenay.

Les installations portuaires de Saguenay avec sa voie maritime en eau profonde sont aux dires de celui-ci des atouts. Les enjeux du transport maritime sont énormes dans les chaînes d’approvisionnement de marchandises et c’est encore plus vrai avec la pandémie.

« 2021 est une année exceptionnelle et à tous les points de vue; pour le trafic maritime, pour nos installations portuaires, nos projets de développement mis en marche, etc. »

Par ailleurs, le Port de Saguenay a reçu 96 navires à ses installations de Grande-Anse, contre 71 l’année précédente.

« C’est 33 % plus de navires pour 100% plus de tonnages puisque les navires sont plus gros ».

Rôle clé du Port

Pour Carl Laberge, ce bilan positif s’explique notamment par le contexte économique favorable enregistré en 2021, et ce, malgré la poursuite de la pandémie.

Port Saguenay confirme ainsi son rôle clé dans l’écosystème du corridor de commerce international Saint-Laurent-Grands-Lacs. Il a effectué davantage d’activités de transbordement de marchandises en vrac, notamment de sel de déglaçage. Et pour la première fois de son histoire, il a transbordé du sucre, 43 000 tonnes, en provenance du Brésil, à destination d’usines de raffinage dans les régions des Grands Lacs.

2021 a aussi marqué la première année complète de mise en service du terminal d’exportation vers l’Angleterre de granules de bois de l’entreprise Granules 777, une société de la compagnie Barette-Chapais.

« Nous sommes le plus gros site d’exportation de granules au Canada, avec deux clients de chez nous, Saint-Félicien et Chapais, qui exportent leurs produits ».

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES