Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 46 s

Bilan parlementaire pour Mario Simard : Le gouvernement fédéral oublie les aînés et l’industrie forestière

Le 13 janvier 2022 — Modifié à 20 h 30 min le 13 janvier 2022
Par Marie-Ève Lavallée

Après une session parlementaire écourtée, l’heure est au bilan pour le député de Jonquière, Mario Simard. L’inaction dans le secteur du bois d’œuvre, l’absence de politique en santé et le statu quo en matière de supplément de revenu garanti (SRG) et de sécurité de la vieillesse « révèlent un manque de sensibilité flagrant du côté du gouvernement fédéral ».

De nombreux gains ont pu être obtenus du côté du Bloc québécois, mais il y a eu aussi de grandes déceptions, partage le bloquiste Mario Simard.

Selon lui, le gouvernement de Justin Trudeau a négligé l’industrie de la forêt, touchant directement l’économie du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« La ministre Mary Ng, qui s’occupe du commerce international, n’a pas mentionné un seul mot sur l’industrie forestière qui est pourtant le secteur qui s’est fait imposer les tarifs douaniers les plus élevés. De notre côté, nous avions fait une feuille de route commune avec tous les acteurs de la région concernés dont la principale demande était une ferme négociation avec les États-Unis. Malheureusement, ça n’a pas fait écho du côté du fédéral », déplore-t-il.

Cas de figure similaire en matière de santé. En effet, le Bloc québécois reproche au gouvernement des transferts en santé trop minces pour les provinces. Ce dernier rappelle que les dépenses en santé sont passées de 50% à 22% pour le Québec depuis les années 60.

Enfin, pour le Bloc, la qualité des vies des aînés a décliné considérablement depuis la pandémie. C’est pourquoi la hausse du SRG et de la sécurité de la vieillesse est toujours un dossier sur la table.

Un forum sur la santé

Mario Simard accueille la prochaine année avec prudence et vision. C’est d’ailleurs lui qui portera le mandat de réaliser la tenue d’un sommet sur le financement des soins de santé proposé par le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, en automne dernier. Un forum qui permettra d’entendre les acteurs du domaine de la santé qui tiennent à bout de bras le système des soins du Québec.

En région, son implication à la Table de concertation sur l’aluminium et sa participation à la création d’une Table de concertation sur l’industrie forestière seront ses principaux mandats.

Gains

Pour ce qui est des gains, le député relève les amendements apportés au comité sur l’Afghanistan afin de prioriser l’aspect humanitaire et le soutien nécessaire aux Afghans qui ont aidé le gouvernement canadien à l’extérieur du pays.

De plus, il souligne le travail de ses collègues sur le projet de loi C‑2 visant à offrir une aide directe et prolongée aux travailleurs du milieu culturel, à l’industrie manufacturière et aux aînés plus démunis.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES