Vendredi, 19 avril 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 39 s

Club Acidose-Lactique : Une saison sans vélo de route  

Janick Émond
Le 19 mai 2023 — Modifié à 10 h 20 min le 19 mai 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Le vélo de route connait des moments difficiles dans la région. En raison notamment du manque de participants, le Club de vélo Acidose-Lactique de Saguenay fait l’impasse cette année sur son volet de route pour se concentrer seulement sur son volet de montagne.  

En effet, le club de vélo, qui proposait depuis des années les deux volets à ses utilisateurs, n’a eu d’autre choix que de mettre fin à son volet de route pour la nouvelle saison.  

« L’engouement est moins là, on note une diminution des inscriptions en vélo de route depuis un certain temps. En plus, il nous manquait d’entraineurs pour ce volet-là, donc pour cette saison 2023, on a décidé de faire l’impasse sur le vélo de route », indique le président du Club Acidose-Lactique, David Bolduc.  

Ce dernier ne s’inquiète toutefois pas pour l’avenir du vélo de route dans la région, et au sein du club.  

« Le vélo de route, c’est très cyclique. Pendant quelques années, on a beaucoup de membres et d’autres années, on a un creux. C’est là qu’on en est pour le moment. Et souvent, c’est un sport complémentaire pour des jeunes en sport-études, notamment. » 

Même s’il n’est pas proposé cette année, le volet route pourrait revenir dès l’an prochain.  

« Je ne suis pas inquiet qu’on réussira à relancer le vélo de route dans le club. Mais pour ça, ça va prendre des gens qui ont à cœur ce volet-là, des entraineurs dédiés. Et je suis certain qu’on peut trouver ça. C’est définitivement un volet qui pourrait renaitre de ses cendres. » 

Le vélo de montagne atteint des sommets 

Parallèlement, le volet du vélo de montagne, lui, ne cesse de gagner en popularité. Cette année, le club compte 155 jeunes inscrits en vélo de montagne, ainsi que 90 adultes, pour un total de 245 membres.  

« C’est un heureux problème. On a tellement de demandes actuellement, qu’on a été obligé de refuser des inscriptions. On a d’ailleurs vu certains de nos membres en vélo de route faire la transition cette année vers le vélo de montagne. » 

Et cette saison, c’est environ une quarantaine de nouveaux cyclistes qui se joignent au club.  

« On est un club très ludique, on ne force pas les jeunes à la compétition. On est très axé sur l’inclusion, la découverte de ce sport. Donc, on offre à ces jeunes un encadrement sécuritaire où on leur enseigne les bases. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES