Dimanche, 16 juin 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 31 s

UQAC : Un nouveau centre social et une bibliothèque plus accessible

Le 13 mai 2022 — Modifié à 14 h 53 min le 13 mai 2022
Par Julien B. Gauthier

Rendre le centre social plus lumineux et faire de la bibliothèque un endroit accessible à la population générale, les travaux qui auront cours à l’UQAC vise à en faire une université digne du 21e siècle.

Une troisième phase des travaux est prévue à l’été 2023. Représentant 6,5 M$ d’investissements, celle-ci a pour but de rénover l’entièreté du centre social, l’aire des associations étudiantes ainsi que la cafétéria.

Le but est surtout de redonner de la « lumière aux étudiants ». « Le centre social a vieilli. Les fenêtres du centre social sont bloquées par plusieurs locaux fermés. On veut redonner de la lumière à la communauté », explique Frédéric Desgagné, directeur du Service des immeubles et équipements, qui ajoute que l’endroit sera « méconnaissable ».

Bibliothèque plus accessible

L’UQAC entamera la quatrième phase des travaux avec une réfection et une modernisation de la mission de la bibliothèque Paul-Émile-Boulet.

Selon Frédéric Desgagnés, les bibliothèques modernes sont surtout des espaces pour y effectuer des travaux d’équipe. Donc fini la bibliothèque silencieuse. Il ne sera donc plus nécessaire de louer de petits locaux pour discuter en petits groupes.

« Plutôt que toute la bibliothèque soit en silence, il y aura des sections désignées. On veut que ça devienne une aire de travail collaboratif. »

L’institution a notamment constaté qu’il est parfois difficile pour les visiteurs de trouver l’emplacement de la bibliothèque.

Ainsi, dès qu’on accédera au deuxième étage du pavillon principal, la bibliothèque sera visible à partir de la cage d’escalier.

Pour ce faire, des murs de briques seront détruits et remplacés par des baies vitrées afin de la rendre plus visible.

« On avait réfléchi à faire une entrée extérieure. Finalement, on a décidé de travailler avec ce qu’on avait. On veut la rendre plus évidente, visible et accessible. On veut qu’elle soit ouverte non seulement aux membres de l’UQAC, mais aussi à la population générale », avance le directeur.

L’UQAC dit vouloir s’inspirer de la bibliothèque du Cégep de Chicoutimi, qui elle aussi a subi d’importantes rénovations ainsi qu’une redéfinition de sa mission au cours des derniers mois.

Les coûts des travaux sont assumés à même le budget de l’UQAC.

Lire la suite : 40 M$ de travaux à l’UQAC : Le pavillon principal sera transformé 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES