Lundi, 26 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 50 s

Le Club de motoneigistes du Saguenay en bonne santé

Janick Émond
Le 31 janvier 2024 — Modifié à 11 h 21 min le 31 janvier 2024
Par Janick Émond - Journaliste

Le Club de motoneigistes du Saguenay en bonne santé

La saison est enfin lancée pour les clubs de motoneiges de la région. Malgré un début un peu plus tardif qu’à l’habitude, les amateurs sont nombreux à s’être procuré leur carte de membre du Club de motoneigistes du Saguenay.  

Le président du club, Jocelyn Charest, indique que pour cet hiver, c’est environ 3 200 cartes de membres qui ont été vendues.  

« Ça va très bien, on n’a pas à se plaindre. À ce même moment l’an passé, nous en avions un peu moins. On avait par contre fini l’hiver avec environ 3 700 cartes vendues. Si ça continue, on va avoir une saison 2024 similaire ou légèrement en hausse », explique-t-il.  

Financièrement, le club se porte assez bien aussi. Sans nager dans l’argent, l’organisation est en mesure de bien entretenir son réseau de sentiers.  

« Une bonne partie de notre budget, si on ne compte pas l’entretien des sentiers à la surfaceuse, est allé dans le réaménagement d’un tronçon dans le coin de Ferland-et-Boilleau. On a investi près de 20 000 $ afin de pouvoir contourner une côte qui était dangereuse. C’était un secteur préoccupant depuis un bon moment et qu’on a enfin pu corriger. » 

Droits de passage 

Le dossier concernant la perte d’un droit de passage entre Laterrière et Arvida est finalement rentré dans l’ordre.  

Rappelons que le sentier numéro 9 a dû être fermé le 19 janvier dernier puisque le club a perdu un droit de passage sur un tronçon d’environ 8 km. Le propriétaire du terrain réclamait une somme additionnelle auprès du club pour le droit de passage, et ce, en surplus du montant reçu de Ville Saguenay. 

« On a plusieurs agriculteurs dans le secteur qui se sont mobilisés avec nous afin de trouver une solution. Ils ont été très gentils. En dedans d’une semaine, on avait la solution et nous avons établi le nouveau sentier. Normalement, en date du 27 janvier, ça devrait être accessible aux motoneigistes. » 

Le nouveau tracé est environ 500m plus long que le précédent afin de contourner la parcelle de terre bloquée par un propriétaire.  

Respect  

Jocelyn Charest profite de la situation afin de rappeler aux motoneigistes de faire preuve de respect quant aux droits de passage.  

« On fait beaucoup de patrouilles pour s’assurer du bon respect des gens, mais on remarque qu’il y a souvent beaucoup de traces en dehors des sentiers. Même si on place des rubans pour empêcher le monde de sortir des sentiers, on voit pareil des traces de passage à l’extérieur. » 

Une situation qui se répercute sur les négociations des droits de passage. « On demande de rester dans les sentiers et de suivre la signalisation. Ça nous aide plus que n’importe quoi d’autre. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES