Mercredi, 21 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 34 s

Norvégien et Bec-Scie 

La saison s’amorce dans les centres de ski  

Le 21 décembre 2023 — Modifié à 08 h 21 min le 21 décembre 2023
Par

La saison s’amorce dans les centres de ski  

C’est officiellement le départ de la saison hivernale dans les centres de ski de la région. Pour le centre Le Norvégien ainsi que le Bec-Scie à Saguenay, les sentiers commencent à être partiellement ouverts aux utilisateurs.  

Pour le Centre plein air Bec-Scie, en date du 12 décembre, il manquait encore environ 30cm de neige avant de pouvoir ouvrir les sentiers.  

Au moment d’écrire ces lignes, les gestionnaires du centre croisaient les doigts pour une ouverture partielle pour la fin de semaine du 16 décembre.  

« Il a mouillé dans les derniers jours, ça n’a pas aidé, mais là le père Noël fait sa magie, alors qu’on a depuis eu une bonne bordée de neige ! », commente Kathy Morin, directrice générale adjointe chez Contact Nature, gestionnaires du Bec-Scie.  

Le centre espère être en mesure, juste à temps pour les vacances de Noël, d’avoir une bonne partie de ses sentiers accessibles.  

Pour ce qui est des passeports de saison, ceux-ci devraient entrer en vente dans les prochains jours, si ce n’est pas déjà le cas au moment de la parution de ce texte.  

« On est en train de changer notre système pour la billetterie, donc on a un peu de retard. »  

Le volet Jack-Rabbit, destiné à l’apprentissage du ski de fond chez les plus jeunes, fera d’ailleurs son retour cet hiver.  

« Nous avions de la demande, et à la suite d’un sondage, nous avons pris la décision de ramener ce volet. Les détails seront dévoilés prochainement. » 

Norvégien 

Du côté du Norvégien, à Jonquière, la saison avait débuté aussi tôt que le 13 novembre dernier.  

Cependant, à la suite d’un bris mécanique, le centre a dû cesser ses opérations afin de réparer le problème.  

« On a eu une belle accumulation de neige dernièrement, mais avec le bris, nous n’avons pas été en mesure de travailler les sentiers. On devrait cependant être en mesure de rouvrir le réseau rapidement », indique Geoffrey Isaac, directeur général du Norvégien.  

Dans le premier mois d’opération, la clientèle était déjà au rendez-vous. C’est tout près de 1 500 passages qui ont été enregistrés.  

« Pour les cartes de saison, nous avons près de 1 176 membres à la mi-décembre, c’est très bon. Et ça continu de grimper. Si tout va bien, on va rejoindre ou dépasser le nombre de passeports vendus l’an dernier. » 

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES