Dimanche, 16 juin 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 37 s

Saguenay fera la majorité de son déneigement elle-même

Le 05 août 2022 — Modifié à 11 h 29 min le 05 août 2022
Par Julien B. Gauthier

En raison des hausses astronomiques des coûts des contrats de déneigement, Saguenay a décidé d'assumer elle-même la majorité de son déneigement prévu pour les prochains hivers. Pour ce faire, la ville devra embaucher une trentaine d'employés d'ici les prochaines semaines et prochains mois.

Lors de l'ouverture des soumissions pour le déneigement hivernal, Saguenay s'est butée à des hausses de coûts allant de 200 % à 300 % pour l'octroi de contrats auprès d'entreprises privées. Une facture qui serait bien trop élevée pour les contribuables, selon la mairesse Julie Dufour.

Ce faisant, plutôt que de faire 50 % de son déneigement, les travaux publics municipaux en feront 75 %. Les 25 % restants seront assumés par des entreprises externes.

Le président de la Commission des finances de Saguenay et conseiller Michel Potvin estime que cette façon de faire permettra d'économiser environ 7 M$ sur cinq ans, soit 1,4 M$ par année.

« Il va y avoir des hausses de coûts au niveau du déneigement, de toute façon. Mais cette hausse sera moins élevée. On avait prévu 15 M$ pour le déneigement, mais ce sera plus autour de 19 M$ ou 20 M$ », a-t-il ajouté.

Campagne d'embauche

Saguenay organisera une journée porte ouverte le 9 septembre prochain à son bâtiment des travaux publics, situé au 4, boulevard du Saguenay Ouest.

Le conseiller et président Commission des ressources humaines Martin Harvey invite notamment les personnes qui souhaitent effectuer un changement de carrière à venir les rencontrer lors de cette journée. Ils peuvent aussi appliquer au www.carriere.saguenay.ca. Ceux qui souhaitent postuler doivent cependant avoir un permis de conduire de classe 3 avec option FM.

En plus des embauches, Saguenay devra aussi investir 8,5 M$ pour acquérir, louer et réparer divers équipements en vue de l'hiver. Le conseil municipal ira notamment en règlement d'emprunt lors de la prochaine séance prévue le 9 août.

Pas d'inquiétude

À l'heure où la pénurie de main-d'œuvre et les problèmes d'approvisionnement sont omniprésents, Saguenay ne s'inquiète pas outre mesure.

« On va y arriver. On a une stratégie d'embauche. Nous allons atteindre nos objectifs. On va tout faire pour y arriver », a insisté Martin Harvey.

« Tout a été pensé et calculé, donc ça ne nous inquiète pas. On a d'ailleurs déjà de très bons équipements qui pourront intervenir en temps et lieu », a ajouté le président de la Commission des travaux publics et conseiller Jimmy Bouchard.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES