Économie

Temps de lecture : 1 min 53 s

Centre-ville de Chicoutimi : Danger à l’intersection rue Morin et Price Est

Le 10 décembre 2021 — Modifié à 16 h 49 min le 10 décembre 2021
Par Julien B. Gauthier

Centre-ville de Chicoutimi : Danger à l’intersection rue Morin et Price Est

Limite de vitesse non respectée, collisions, accidents… Des résidents du centre-ville de Chicoutimi dénoncent le manque de sécurité à la jonction de la rue Morin et Price Est.

Le 25 novembre dernier, un bruit fracassant a fait sursauter Alexis Bélanger, un résident du secteur. Se précipitant à l’extérieur, il a pu constater que deux véhicules se sont retrouvés sur le trottoir après l’impact.

L’étudiant en génie civil rapporte que les accidents sont graves et récurrents dans le quartier. Il prétend que la dangerosité de l’intersection est due, entre autres, à une signalisation non efficiente.

« Une portion de la rue Morin, à l’intersection de la rue Jacques-Cartier, est un sens unique. Le hic, c’est que plusieurs conducteurs empruntent cette rue en sens inverse, sans s’en rendre compte, et percutent les véhicules circulant sur la rue Price. Il n’y a qu’un seul panneau de sens unique très peu visible, ce qui expliquerait le comportement des automobilistes. »

Une autre résidente, habitant à l’angle problématique, rapporte avoir été témoin en moyenne de près de cinq accidents par année. Souvent première répondante lors des accidents, Johanne Morin ne souhaite pas attendre qu’il y ait un mort pour que des améliorations soient faites.

Cependant, après avoir signalé la situation à son conseiller municipal et même au Service de police, la situation demeure inchangée.

Le Service de police de Saguenay n’était pas en mesure de fournir au Réveil des statistiques sur le nombre d’accidents survenus à la jonction problématique.

Vitesse

De plus, Johanne Morin remarque que les gens roulent vite et ne semblent pas respecter la limite de vitesse.

Selon la mère de famille, plusieurs autres problèmes mettent en danger la sécurité des piétons.

« Il y a au moins une centaine de piétons qui utilisent la traverse piétonne du coin. Pourtant, elle n’est pas bien identifiée et malheureusement peu respectée par les chauffards. Les enfants qui se rendent à l’école tout près doivent attendre que des dizaines de voitures passent avant d’arriver à traverser sans risque. »

Actions et suivi municipal

Les deux citoyens se montrent catégoriques. Des initiatives existent et ils souhaitent des actions rapides afin de contrer un problème qui dure depuis trop longtemps. Alexis Bélanger propose de multiplier la signalisation en amont du sens unique afin de prévenir plus tôt les conducteurs.

D’ailleurs, la conseillère du district #8, Mireille Jean, s’est dite préoccupée par la situation.

« Je vais faire un soin d’honneur de corriger la situation et de satisfaire les citoyens de mon secteur. Je tenais à rencontrer les personnes concernées afin de faire le point sur la situation et d’évaluer les mesures à prendre pour régler le problème. J’étais au courant que les automobilistes ralentissent peu à la traverse de piétons sur Price, mais pas du sens unique non respecté sur la rue Morin. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES