Dimanche, 21 avril 2024

Culture

Temps de lecture : 2 min 3 s

À demain peut-être

Le nouvel album surprise de Galaxie 

Janick Émond
Le 14 février 2024 — Modifié à 13 h 44 min le 14 février 2024
Par Janick Émond - Journaliste

C’est à la surprise de tous que le groupe rock Galaxie a lancé le 2 février dernier À demain peut-être, le 6e album de la troupe formée au Lac-Saint-Jean. Un disque éclaté de 11 morceaux, enchainant les pièces aux sonorités puissantes et aux guitares très fortes comme le groupe le maitrise si bien, et aux chansons plus douces et parfois très jazz.  

Si dans les derniers mois le meneur du groupe, Olivier Langevin, a mentionné à quelques reprises qu’un album s’en venait, aucune date n’avait été avancée.  

De cette façon, on voulait éviter toute la démarche habituelle d’aujourd’hui, qui consiste souvent à sortir des singles et des extraits dans les six mois précédents la sortie du disque.  

« On voulait sortir un album comme dans le bon vieux temps. Je suis tanné de cette démarche-là. Fred (Fortin, membre du groupe) avait fait ça aussi pour ses albums solos et j’ai trouvé ça cool. Et comme l’album va dans tous les sens, c’était pertinent de le sortir d’un coup pour l’écouter d’un bout à l’autre », raconte Olivier Langevin.  

« De toute façon, c’est tellement éclaté comme album qu’on n’aurait pas pu choisir une chanson dans le lot pour la sortir en avance. Il n’y a rien qui représente mieux l’album que l’album lui-même. »  

Coup de pied au derrière  

C’est depuis 2018 que les fans de Galaxie attendaient le prochain album du groupe. Si Olivier mentionne avoir accumulé beaucoup de matériel au fil des dernières années, c’est lorsque Pierre Fortin, batteur du groupe, a mis son pied à terre que la gang s’est réunie pour démarrer l’album.  

« Je ne dirais pas que j’étais hésitant avant ça, mais je ne trouvais pas le filon, le concept pour un nouvel album. Comme on dit en bon québécois, ça zigonnait ! Mais Pierre était tanné et il a dit que c’était assez le niaisage. Qu’on rentrait en studio et qu’on allait jouer de la musique, et qu’on verra ce que ça donne. Dans le pire, on irait prendre une bière après. »  

Et les étoiles étaient définitivement alignées lors de la première journée en studio. Le groupe a rapidement retrouvé sa magie comme dans le bon vieux temps. À la fin de cette journée, Galaxie avait déjà une chanson potentielle pour l’album.  

Concept, pas de concept  

Pour les cinq précédents albums, Galaxie avait toujours méticuleusement sélectionné le choix de ses chansons afin d’avoir des disques épurés.  

Cette fois-ci, le groupe a tiré dans tous les sens, et le résultat est parfaitement réussi.  

« J’ai montré un peu ce que j’avais accumulé comme stock, mais il n’y a rien qui concordait, ça allait dans tous les sens. Mais on s’est dit que ça allait être ça cet album. Le concept, c’est qu’il n’y a pas de concept ! C’est ça que ça donne quand tu mets toute la gang ensemble. On a une couleur, ça sonne Galaxie. » 

Le groupe sera en tournée partout au Québec en 2024. Des arrêts dans la région sont prévus durant l’été et à l’automne.  

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES