Dimanche, 16 juin 2024

Culture

Temps de lecture : 1 min 37 s

Festival Regard : Le réalisateur François Harvey dans la compétition parallèle

Serge Tremblay
Le 03 mars 2022 — Modifié à 14 h 54 min le 03 mars 2022
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Le cinéaste François Harvey se taille à nouveau une place dans le programme 100% Régions du Festival Regard. Avec son documentaire Rencontre avec Robert Dole, le réalisateur régional coure la chance de remporter un premier Philippe Belley Award.

C’est en hommage au cinéaste et producteur décédé l’été dernier que le prix de la compétition 100% Régions est rebaptisé pour cette édition le Prix Philippe Belley.

La soirée 100% Régions présentera six films, dont le court-métrage de François Harvey le 25 mars prochain, à 19h00, au Théâtre Banque nationale.

Rencontre avec Robert Dole, un film du réalisateur régional François Harvey, sera présenté lors de la soirée 100% régions le 25 mars prochain au Théâtre Banque nationale. (Photo Christine Lavoie)

Une programmation riche en talents régionaux où la réalisatrice Geneviève Bélanger Genest fait également partie des talents sélectionnés.

Les heureux gagnants se verront attribuer un des trois prix de la compétition parallèle comprenant 3 000 $ en argent offert par Cégep de Chicoutimi, 15 000 $ en services créatifs offerts par La Bande Sonimage et 2 500 $ en production et services sonores offerts par Peak Média.

Pour François Harvey, la fenêtre de visibilité que représente Regard permettra de donner la juste tribune que mérite l’histoire de Robert Dole.

« Mon documentaire expérimental est l’aboutissement de trois années de travail. Sélectionné l’été dernier au festival de cinéma Les Percéides, nous n’avions pu en raison de la pandémie assister physiquement à la présentation. Ce sera enfin l’occasion pour Robert et nous tous de vivre ce moment en vrai », exprime-t-il.

Fascinant Robert

Rencontre avec Robert Dole est issu d’un coup de cœur de François Harvey pour la personne en Robert.

« Robert est une personne incroyable que je respecte beaucoup. C’est un polyglotte, un écrivain et un enseignant d’anglais. C’est par l’entremise de son livre Comment réussir sa schizophrénie que j’ai voulu en faire un documentaire. »

Le documentaire donne la parole à Robert Dole, qui relate en toute conscience son parcours avec la schizophrénie. C’est en compagnie de Louis Moulin, cinéaste, et de Christine Lavoie, à la direction photo, que le film a été réalisé.

« La santé mentale, c’est un sujet qui m’interpelle depuis toujours. Je trouve touchant et beau à la fois qu'une personne avoue ses fragilités sans détour. C’est une belle leçon d’humilité. J’aime que ça demeure un projet avec une signature expérimentale afin de donner une large marge d’appréciation aux spectateurs ».

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES