Mercredi, 21 février 2024

Chroniques

Temps de lecture : 1 min 35 s

Belles pistes

Le 27 décembre 2023 — Modifié à 12 h 50 min le 27 décembre 2023
Par Michel Thiffault

Belles pistes

Belles pistes

De plus en plus de plus, le Centre de ski de fond le Norvégien de Jonquière devient accessible 12 mois par année avec la progression fulgurante du vélo de montagne et du fatbike. Les dirigeants du Norvégien, avec son président Réjean Tremblay en tête, sont en demande pour transformer les pistes de raquette en sentiers pédestres.

Pour les usagers, le fatbike est abordable sur des pistes de grande qualité, ce qui augmente la progression des adeptes de cette discipline.

Dans les bonnes nouvelles que confirme l’organisation du Norvégien, augmentation de 15 % de participation au vélo de montagne en 2022‐2023. Aussi, nouvelle piste pour experts de 3,7 km qui sera ajoutée en juin prochain. Pour le ski de fond, une nouvelle gamme de bottes et de skis, pour une valeur de 90 000 $, sera ajoutée cet hiver à la location quotidienne et, après cinq ans d’attente, le resto sera réouvert alors qu’un permis de boisson devrait suivre dans les prochaines semaines.

Entraîneur doué

L’expérimenté entraîneur de volleyball, Daniel Dawson du Cégep de Jonquière, prendra les commandes du programme Volleyball. Ses 20 ans d’expérience, sa participation à la Coupe du Canada, sa complicité à l’équipe élite du Québec en 2019, son niveau 4 d’entraîneur, font de lui l’un des « coachs » les plus compétents dans son domaine.

Daniel Dawson a plusieurs projets, dont celui de mener des équipes aux United World Games.

Flag-Football

L’Association du football mineur de Jonquière, dirigée par Guillaume Simard, joue un rôle significatif dans le développement du flag‐football, en particulier au cours des 3 dernières années. Cette discipline est une variante du football américain où, au lieu de plaquer, on doit arracher un flag (drapeau) attaché à la ceinture du porteur du ballon pour minimiser les blessures physiques, rendant ce sport plus accessible, sécuritaire et inclusif. Ce sport est, entre autres, pratiqué dans les écoles primaires et secondaires de la région. Cette discipline est même offerte aux jeunes filles dans un milieu généralement pratiquée par des garçons.

L’AFMJ contribue à la santé physique de ces jeunes et à leur développement émotionnel et social. Le succès de cette initiative, qui regroupe une centaine de jeunes, pourra servir de modèle et d’exemple pour d’autres communautés du Québec et d’ailleurs.

Notre équipe d’entraîneurs se compose de Nicolas Menachi, Maxime Leclerc et Nicolas Morissette.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES