Lundi, 26 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 47 s

Malgré la promesse faite par Julie Dufour

Le redécoupage électoral des districts de Saguenay reporté en 2029

Jean-François Desbiens
Le 12 février 2024 — Modifié à 16 h 18 min le 12 février 2024
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Le redécoupage électoral des districts de Saguenay reporté en 2029

Il n’y aura pas de redécoupage des districts à Saguenay pour revoir le nombre de conseillers dans les arrondissements lors des prochaines élections en 2025, malgré la promesse faite par Julie Dufour lors de sa campagne électorale il y a trois ans. Il faudra attendre en 2029 puisque les élus ont adopté une résolution pour maintenir la carte actuelle lors de leur dernière réunion publique.

Après avoir déclaré en 2021 que statistiquement, selon la taille de la population, il manquait un conseiller à Chicoutimi et qu’il y en avait un de trop à La Baie, Julie Dufour avait promis une consultation publique de deux ans.

La mairesse évoque maintenant des délais trop courts et un manque de personnel pour expliquer cette volte-face, mais ajoute qu’une consultation sera effectuée dans les mois à venir, sans préciser quand au juste, pour laisser au prochain conseil municipal des pistes de réflexion afin de prendre une décision éclairée.

« Il faut prendre le temps pour bien faire ce travail et se donner un délai pour que le prochain conseil municipal ait accès à toutes les voix, parce que c’est important. Il faut des consultations sérieuses et solides, entendre tout le monde, autant les organismes et que les citoyens. C’est un travail fastidieux. »

La résolution de maintenir la carte électorale de Saguenay dans son état actuel n’a pas fait l’unanimité. Parmi les élus de Chicoutimi, uniquement Michel Potvin a voté en faveur de ce statu quo.

Les conseillers de La Baie ont également fait savoir qu’ils ne veulent pas perdre l’un des leurs.

Manque de planification

Selon le conseiller Marc Bouchard, qui représente l’opposition à l’hôtel de ville avec l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), la situation découle d’un manque flagrant de planification de la mairesse.

« Ça démontre une fois de plus son manque de leadership dans les dossiers majeurs. Quelle déception de constater qu’une fois de plus, l’absence de planification de la mairesse nous pousse à mettre de côté une démarche si importante. Pourtant, Julie Dufour s’était engagée en campagne électorale à tenir une grande consultation pour revoir le redécoupage des districts. Force est de constater que cette promesse non tenue et purement électoraliste vient s’ajouter aux autres engagements non respectés. »

Marc Bouchard rappelle qu’il avait déjà sonné l’alarme en questionnant la mairesse à ce sujet en janvier dernier.

« Maintenant, la mairesse tente de trouver une sortie de secours. Tout ce qu’elle fait, c’est pelleter le problème dans la cour du prochain conseil municipal parce qu’elle n’est pas en mesure de gérer un si gros dossier. C’est encore une grande improvisation, sous un autre thème. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES