Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 34 s

L’organisme Entre-Êtres a toujours la main tendue

Yohann Harvey Simard
Le 11 janvier 2022 — Modifié à 11 h 00 min le 11 janvier 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

L’organisme communautaire Entre-Êtres situé à Arvida a été durement éprouvé au cours des deux dernières années. Depuis la pandémie, une baisse significative du nombre de participants a été observée et la relance demeure difficile. Pourtant, le milieu de vie demeure plus vivant que jamais.

Naomi Labbée et Maxime Villeneuve, deux stagiaires en techniques de travail social au Cégep de Jonquière, lancent un cri du cœur afin de mieux faire connaître la mission d’Entre-Êtres à Saguenay. Pour les deux futurs diplômés, les services de l’organisme s’adressent à tous, peu importe leur statut socio-économique.

« Entre-Êtres s’est donné l’objectif de briser l’isolement des adultes du secteur de Jonquière et d’Arvida par le biais d’activités diversifiées. Mais il est important de clarifier que cette réalité-là peut toucher tout le monde et pas uniquement les gens démunis. Par exemple, un retraité qui vit le deuil de sa conjointe peut subir de la solitude et avoir besoin d’un nouvel espace de rencontre comme celui-ci », exprime passionnément Maxime Villeneuve.

D’ailleurs, la programmation hebdomadaire bouillonne d’animations récréatives, sociales et culturelles gratuites chapeautées par les jeunes intervenants. Des ateliers de tricot, d’écriture créative, de mandalas, des visionnements collectifs de films et des séances de bricolage libre sont proposés. Le milieu va également plus loin en offrant des ateliers visant l’action citoyenne dans la communauté.

Il y a aussi place à l’implication bénévole auprès des gens du secteur et des environs. Qui le veut peut suggérer ses idées ou encore partager une passion pour la peinture dans le cadre d’un atelier participatif.

De plus, le très attendu bingo revient et les cuisines collectives devraient reprendre du service après la période des fêtes.

Solidarité à échelle humaine

Né d’un groupe de citoyens du secteur Langelier en 1991, l’organisme est demeuré fidèle à ses valeurs de respect et de solidarité humaine.

Au cours de la dernière année, c’est la sécurité alimentaire qui était l’enjeu prioritaire. Ainsi, en partenariat avec la société Saint-Vincent de Paul secteur Jonquière et Arvida, c’est 54 paniers de Noël qui ont pu être distribués à des familles dans le besoin.

L’année durant, il est possible d’avoir accès à un service de dépannage alimentaire et même de cultiver une parcelle de terre du jardin communautaire Saint-Mathias.

Pour mieux connaître les services de l’organisme, rendez-vous sur leur site web au https://www.entreetres.com/

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES