Samedi, 24 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 24 s

Saguenay-Lac-Saint-Jean : Population en augmentation, mais toujours vieillissante

Le 09 décembre 2021 — Modifié à 16 h 43 min le 09 décembre 2021
Par Julien B. Gauthier

Saguenay-Lac-Saint-Jean : Population en augmentation, mais toujours vieillissante

Après des années de vache maigre, le bilan démographique du Saguenay-Lac-Saint-Jean s’est amélioré de façon un peu plus significative en 2020. Une donnée qui est toutefois tempérée par une population qui demeure parmi les plus vieillissantes au Québec.

C’est là l’un des constats qui ressort du plus récent Panorama des régions du Québec rendu public par l’Institut de la statistique du Québec.

La population du Saguenay-Lac-Saint-Jean a fait un bond de 3,5% au cours de 2020 pour se chiffrer à 278 971 habitants. Il s’agit de la variation positive la plus significative depuis belle lurette dans la région.

L’âge moyen de la population se situe toutefois à 45 ans, ce qui en fait la 14e région administrative la plus vieillissante sur 17. À titre comparatif, l’âge moyen pour l’ensemble de Québec se situe à 42,6 ans.

C’est que près du quart de la population régionale (23,7%) est âgée de 65 ans et plus. Les 0-19 ans représente 19,4% de la population tandis que les 20-64 ans, la tranche traditionnellement liée au marché du travail, comptent pour 56,9%.

Emploi

Le nombre d’emplois au Saguenay-Lac-Saint-Jean affiche un recul de 4,4% en 2020, avec un taux de chômage qui s’est accru à 9,3%. L’impact de la pandémie, qui compte pour les quatre derniers mois de l’année de référence utilisée par l’ISQ, doit toutefois être pris en compte.

C’est du côté des emplois à temps partiel que la diminution s’est fait le plus sentir. Ceux-ci affichent une baisse de 23,6% tandis que les emplois à temps plein ont connu une hausse de 7%.

Revenu

Le revenu disponible par habitant a toutefois fait un bond important entre 2018 et 2019. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean se classe en fait au premier rang à ce chapitre avec une augmentation de 5,2%.

Cette hausse n’était toutefois pas suffisante pour atteindre la moyenne provinciale alors que la région accuse toujours une peu de retard à 29 183 $ par habitant contre 30 721 $ pour l’ensemble du Québec.

Le taux de familles à faible revenu est de 5,9% dans la région, largement mieux que la moyenne québécoise de 9,3%.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES