Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 53s

Arianne Phosphate poursuit ses travaux sur la technologie de batteries

Le 03 novembre 2021 — Modifié à 11 h 04 min le 03 novembre 2021
Par Julien B. Gauthier

Arianne Phosphate annonce qu'à la suite de travaux d'essais préliminaires menés en collaboration avec plusieurs acteurs de l'industrie des batteries, elle poursuivra d'autres essais additionnels avec son concentré de phosphate de haute pureté pour une analyse plus détaillée.

L'entreprise soutient que cette prochaine  étape de tests a été conçue afin de répondre aux spécifications fournies par un grand producteur de batteries pour lequel un protocole d’entente a été mis en place.

Rappelons qu'au cours des dernières années, la batterie Lithium-Fer-Phosphate (« LFP ») a gagné du terrain dans certains segments de l'industrie automobile. Plusieurs grandes entreprises augmentent le nombre de véhicules utilisant ces batteries.

Toutefois, la capacité de fournir un approvisionnement à la fois suffisant et sécuritaire en matériaux nécessaires pour produire ces batteries constitue actuellement une contrainte pour certaines technologies de batteries.

« La beauté du concentré de haute pureté d'Arianne est qu'il convient à un large éventail de besoins : à partir des engrais jusqu’aux applications technologiques plus avancées. Sur la base de tests supplémentaires, les batteries LFP pourraient fournir un nouveau marché potentiel passionnant pour notre Société alors que nous cherchons à conclure des ententes formelles de vente et des partenariats pour faire progresser et débloquer la valeur considérable de notre projet du Lac à Paul. », explique Brian Ostroff, président d'Arianne Phosphate.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES