Mardi, 16 juillet 2024

Chroniques

Temps de lecture : 2 min 8 s

Le repêchage : pour bâtir le futur

Le 19 juin 2024 — Modifié à 11 h 44 min le 19 juin 2024
Par Dominic Bolduc

Une tradition qui revient dans plusieurs disciplines sportives professionnelles et amateurs chaque année : la séance de repêchage qui permet à chaque formation de regarnir sa liste de joueurs pour le futur.

Outre les calibres professionnels, de plus en plus de circuits semi-professionnels font la même chose pour assurer la pérennité des formations. Le week-end dernier, la ligue de hockey junior Maritimes Québec et la ligue nord-américaine ont tenu leur séance annuelle de repêchage en plus du repêchage d’expansion pour les deux nouvelles formations du dernier circuit, soit Québec et Saint-Hyacinthe.

L’arrivée de ces deux nouvelles équipes dans le plus grand calibre sénior québécois allait grandement changer le visage des six concessions existantes. Afin de permettre aux deux nouveaux clubs de garnir leur liste de joueurs, un total de 10 joueurs par équipe allaient quitter Jonquière, Saint-Georges,

Thetford Mines, Rivière-du-Loup, Sorel et Laval. Évidemment, afin de ne pas trop pénaliser les concessions, une liste de protection était produite afin de garder les éléments essentiels.

Les Marquis de Jonquière n’ont pas été l’équipe la plus touchée par ce repêchage d’expansion. Même si les vétérans Marc-André Tourigny et Gabriel Verpaelst prennent la direction du Bataillon de Saint-Hyacinthe, les Marquis savaient que Verpaelst n’allait plus être disponible pour la prochaine saison en raison de son emploi de policier.

Du côté de Québec, le défenseur Félix-Antoine Drolet et l’attaquant défensif Louis-Philippe Simard ont été sélectionnés. Simard était un élément important pour la formation de Bob Desjardins grâce à son travail en défensive et en désavantage numérique. Toutefois, une transaction pourrait permettre de le rapatrier au Saguenay.

Sur la liste de protection, le gardien Émile Samson et les joueurs Julien Carignant-Labbé et Mathieu Bizier s’en vont à Québec tandis que Samuel Régis, Zachary Gravel et le Jonquiérois Jordan Martel ont été transférés à Saint-Hyacinthe. Pour Martel, il s’agit d’une surprise puisque les chances de le voir dans un avenir rapproché dans le circuit québécois étaient bonnes.

Pour le repêchage universel, les Marquis ont bien regarni leur liste avec de bons jeunes joueurs qui, dans un avenir rapproché, pourraient aider la formation dès cet automne. C’est le cas de Xavier Fillion, le premier choix de l’équipe. Le jeune attaquant de 21 ans qui a fait son junior avec Québec et Rimouski, a disputé quelques rencontres avec les Lions de Trois-Rivières l’an dernier.

On sait que Bob Desjardins a toujours cru au produit régional. Il n’est pas passé à côté encore cette fois-ci avec l’ajout de trois joueurs locaux en Félix Bédard, Fabrice Fortin et le gardien William Blackburn. Fort à parier que le grand manitou de l’équipe discutera avec ces trois joueurs pour savoir leur avenir dans le monde du hockey. Il est clair que la porte sera grande ouverte si l’intérêt est là.

De plus s’ajoute quelques vétérans comme Louis-Marc Aubry qui pourrait effectuer un retour au Québec après une dizaine d’années passées en Europe.

Bref, le visage des Marquis de Jonquière sera bien différent du dernier match en avril dernier, et ce pour le mieux du circuit. Avec l’ajout de deux nouvelles concessions, c’est une cinquantaine de nouveaux joueurs qui feront leur arrivée.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES