Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 59 s

Porte-parole du Festival de la chanson de Saint-Ambroise : « Ce sera comme un retour aux sources », dit Annie Villeneuve

Jean-François Desbiens
Le 31 juillet 2023 — Modifié à 13 h 00 min le 31 juillet 2023
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Annie Villeneuve affirme qu’elle n’a pas hésité à dire oui avec enthousiasme quand elle a été contactée pour devenir la porte-parole de la 32e édition du Festival de la chanson de Saint-Ambroise, du 7 au 12 août prochains. Pour la chanteuse originaire de la région, ce sera l’occasion de redonner au festival puisqu’elle a déjà participé au concours à ses débuts.

« Ce sera comme un retour aux sources pour moi. J’ai commencé dans la région et j’ai fait le concours. C’était le plus gros à mes yeux. J’avais 13 ou 14 ans et je trouvais la scène immense. Sylvain Cossette était le parrain et j’étais très impressionnée. Je me sens choyée d’avoir été choisie cette année et je vais le faire avec une grande fierté. Je vais être la marraine des jeunes avec plaisir et humilité aussi. »

La chanteuse, qui s’est notamment fait connaître lors de la première édition de l'émission Star Académie et durant son passage avec la troupe Québec Issime, a hâte de rencontrer les jeunes participants au concours de Saint-Ambroise.

« On va pouvoir jaser. Je vais leur poser des questions, répondre aux leurs et leur raconter un peu mon parcours. Ce que je vais leur dire, c’est que peu importe leur vision, leur envie, leur façon de faire et leurs couleurs, il n’y a pas de chemin tracé d’avance. Ils feront leur propre chemin, c’est tout. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui avec les réseaux sociaux et internet. Il n’y a plus de frontière. Ce que tu aimes faire, fais-le et fonce! »

Malgré les difficultés qu’ils risquent de rencontrer durant une carrière dans l’industrie musicale, elle entend aussi les inciter à persévérer.

« C’est fait de haut et de bas. J’aime l’image de la vague, moi. Des fois, tu es au sommet, d’autres fois non. Il n’y a pas de mal à réajuster le tir, revoir ses ambitions au fur et à mesure d’une carrière. »

Comprendre l’industrie

Son message le plus important selon elle sera de bien comprendre comment fonctionne la structure de l’industrie de la musique dans laquelle ils ou elles évolueront.

« Le métier, ce n’est pas juste de chanter, rêver et persévérer. Éventuellement, il y aura une maison de disque, des droits d’auteurs, etc. Il faut avoir un minimum de connaissances, être un peu entrepreneur. On ne peut pas avoir juste la tête dans les nuages et être porté par la passion. Il faut être aussi terre à terre. On fait du show-business et le business prend plus de place que le show. »

Annie Villeneuve souligne qu’elle est revenue elle-même aux études il y a quelques années pour compléter un certificat en gestion de l’École des hautes études commerciales à Montréal.

« Savoir bien s’entourer, ce n’est pas donner à tout le monde. Il faut être capable de faire confiance, mais pas aveuglément. Il faut faire ce métier avec bonheur, sans se faire avoir. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES