Cégep de Jonquière : 17 M$ d’investissements pour le Centre TERRE

Par Julien B. Gauthier
Cégep de Jonquière : 17 M$ d’investissements pour le Centre TERRE
Le bâtiment devrait être inauguré en 2026. (Photo : courtoisie)

Le Cégep de Jonquière a annoncé mardi la construction d’un nouveau bâtiment pour son Centre TERRE. D’une superficie de 1248 m2, le nouvel espace moderne regroupera des salles multifonctionnelles, des bureaux, un laboratoire Énergie, une zone extérieure d’expérimentation de même qu’un laboratoire sur le toit.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean Andrée Laforest et la mairesse de Saguenay, Julie Dufour étaient sur place afin d’annoncer des investissements de 17 M$ pour le nouveau bâtiment.

Celui-ci, qui portera les dénominations de Carbone net zéro et LEED, se situera sur la rue Panet. Il s’agira ainsi, selon l’organisation, d’un « concept unique en transition énergétique durable ».

« Aucun laboratoire de recherche et d’enseignement sur les énergies renouvelables multifilières n’existe présentement au Canada. Le Cégep de Jonquière a développé un concept unique qui pourra répondre à ce besoin avec son Centre TERRE et ses satellites », a indiqué ,le directeur général du Cégep de Jonquière, Raynald Thibeault.

Favoriser la diplomation

Selon l’institution d’enseignement, la présence d’un lieu physique de concertation qui permet aux acteurs du milieu de développer et d’être être formés sur les différentes technologies énergétiques est un besoin criant, dont le bâtiment pourra certainement répondre. Le nouveau Centre permettra aussi de favoriser la persévérance et la diplomation des étudiants du Cégep.

À ce nouveau bâtiment se grefferont des satellites à La Baie, Saint-Bruno et Saint-Roch-de-Richelieu.

Ce projet est rendu possible notamment grâce à la participation financière du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec à la hauteur de 14,7 M$, en plus des contributions des Caisses Desjardins du Saguenay, de Rio Tinto, de Promotion Saguenay et du Cégep de Jonquière totalisant 2 M$.

« Saguenay est fière de participer à ce projet novateur qui place encore une fois la région à l’avant-garde des technologies en énergies renouvelables et qui profitera à l’ensemble du Québec. En créant le Centre TERRE, nous nous assurons de former une main-d’œuvre hautement qualifiée pour nos industries technologiques », a pour sa part déclaré Julie Dufour, mairesse de Saguenay.

Le bâtiment devrait entrer en opération en 2026.

Partager cet article