Mardi, 16 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 1 s

Mireille Jean espère notamment favoriser la mobilité

Des améliorations à venir cet été au centre-ville de Chicoutimi

Jean-François Desbiens
Le 16 mai 2024 — Modifié à 11 h 00 min le 16 mai 2024
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Le Réveil entreprend une série d’articles afin de savoir quelles seront les interventions qui devraient se réaliser cet été dans chacun des districts de Saguenay. La conseillère du district 8, Mireille Jean, prévoit des aménagements pour favoriser la mobilité dans les centres-villes sud et nord.

Elle est fière de souligner qu’après deux ans de planification, une piste cyclable verra le jour cet été sur la rue Price, entre le bas du centre-ville et la cité du savoir et de la santé.

« La rue Price est assez large et ce sera facile d’aménager une voie pour les cyclistes. Elle va se rendre jusqu’au coin de Bégin et Price qui va être refait. C’est un grand geste pour la sécurité et ça va permettre autant aux étudiants qu’aux travailleurs de se déplacer sans voiture. »

Toujours pour favoriser la sécurité, une traverse piétonnière sera aménagée entre le Cégep de Chicoutimi et l’école secondaire L’Odyssée Lafontaine.

« On a rencontré des gens des institutions d’enseignement du secteur et c’est un grand enjeu de sécurité. Les enfants partent de l’école pour profiter des installations du cégep et ils ont à traverser la rue. Ce n’est pas évident. Il va y avoir des panneaux de signalisation lumineux. Ça va être moins risqué pour eux. »

Autres aménagements

Un projet pilote sera aussi mené avec l’installation de bancs debout.

« On en prévoit une dizaine, précise-t-elle. On ne pourra pas s’y étendre, mais ce sera beau à voir et particulier. Les gens pourront y passer quelques minutes pour socialiser et ça risque d’être très intéressant parce que ça va bien s’insérer dans le dynamisme des centres-villes. »

De plus, une dizaine de supports à vélo seront ajoutés pour répondre aux besoins des cyclistes.

En ce qui concerne le centre-ville de Chicoutimi, la conseillère compte arrimer les orientations du Plan particulier d’urbanisme (PPU) adopté récemment avec les priorités issues de ses ateliers avec des citoyens et des commerçants du secteur. Le but? Les traduire en actions précises, en gestes concrets.

Mireille Jean donne en exemple la Place de la cathédrale qui pourrait commencer à être aménagée.

« On planifie que la Racine deviendra un sens unique en ajoutant un petit bout entre les rues Bégin et du Séminaire devant l’église. Des études sont en cours pour des concepts d’aménagement et peut-être qu’on va pouvoir faire des petites choses en face de la cathédrale si on ferme la Racine pour implanter ce sens unique. J’ai fait acheter des tables à pique-nique. Ce serait intéressant de les installer pour commencer à s’approprier cette place. »

Plan particulier d’urbanisme

Mireille Jean mentionne qu’après le secteur sud, celui du nord aura également un Plan particulier d’urbanisme.

« C’est un autre gros dossier qui va se faire et j’en suis très heureuse. On est en appel d’offres pour obtenir les services d’un groupe de spécialistes qui vont nous seconder. Ce plan déterminera les grandes orientations et les priorités d’action afin de le revitaliser. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES