Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 46 s

« Réussir son intégration sociale en région » : l’Association des Ivoiriens organise une première conférence

Jean-François Desbiens
Le 21 mai 2023 — Modifié à 16 h 53 min le 21 mai 2023
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

« Réussir son intégration sociale en région » : l’Association des Ivoiriens organise une première conférence

Un nouveau groupe d’immigrants a décidé de passer à l’action pour favoriser la rétention de ceux et celles qui viennent de s’établir chez nous. Fondée il y a à peine un an, l’Association des Ivoiriens du Saguenay-Lac-Saint-Jean organise une première conférence qui se tiendra bientôt à Chicoutimi sous le thème « Réussir son intégration sociale en région ».

Le président de l’association, Serges Vitalin Kone, affirme qu’elle regroupe actuellement environ 200 personnes. Et parce qu’il y a parmi eux des gens issus de la Côte d’Ivoire qui habitent également au Lac-Saint-Jean, son groupe compte aussi tenir ce genre d’activité ailleurs dans la région.

« L’objectif, c’est de rassembler tout le monde, parce qu’il y a plusieurs embûches à l’intégration et que plusieurs immigrants partent après leurs études ou pour d’autres raisons. On veut permettre à notre communauté de mieux connaître la région pour y rester. »

Le principal obstacle selon lui, c’est l’accompagnement. Très souvent, les immigrants arrivent seuls. Ce fut le cas pour Serges Vitalin Kone qui n’avait aucune famille au pays et à peine une connaissance lorsqu’il s’est établi au Saguenay il y a 4 ans.

Le jeune homme de 28 ans a finalement complété récemment un baccalauréat en sciences politiques à l’UQAC. Il souhaite maintenant se trouver un emploi pour demeurer dans la région.

« Il y a beaucoup d’isolement et il faut briser cette barrière. Si les immigrants restent dans leur coin, l’intégration ne fonctionnera pas. »

Un autre problème souvent rencontré à son avis, c’est de trouver et conserver un logement. Une récente enquête a d’ailleurs démontré que plusieurs immigrants ont été victimes d’abus de la part de propriétaires, ne connaissant pas leurs droits.

Plusieurs injustices

« Il y a plein d’injustices. J’ai eu connaissance de plusieurs cas de personnes qui ont été abusées, pas seulement dans ma communauté. Plusieurs sont venus vers moi pour avoir des conseils. »

Afin d’éclairer les gens en matière d'immigration et d'intégration en région, trois conférenciers partageront donc leurs expériences et leurs connaissances le samedi 27 mai prochain, de 10h à 12h à la salle communautaire sur la rue Sainte-Anne.

Parmi eux figure Marcelin Gbazai.

« C’est un exemple d’intégration pour notre communauté. Son expérience pourrait toucher d’autres immigrants et faciliter leur intégration. Si lui a été capable de bien s’intégrer, d’autres le seront. »

Salmata Ouedraogo, professeure au département des sciences économiques et administratives de l’UQAC, s'adressera aussi aux gens présents, ainsi que Christian Bélanger, cofondateur du collectif Coexister au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Ce seront des conférences enrichissantes. Les personnes invitées partageront des conseils pratiques pour réussir l’immigration en région, ainsi que des astuces pour faciliter l’intégration sociale. »

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES